La rencontre annuelle des fonds environnementaux s’est déroulée du 14 au 21 Septembre 2013 à Antsiranana Madagascar. Elle  a vu la participation active de seize (16) fonds environnementaux venant d’Afrique, de l’Amérique Latine et des Caraïbes.

La première partie de la rencontre a été allouée au 8ème atelier de renforcement de capacité organisé par RedLAC – réseaux des fonds environnementaux d’Amérique Latine et du Caraïbe – qui porte sur le thème « Stratégies de gouvernance des fonds environnementaux ». Parmi les points saillants de stratégies évoqués durant l’atelier figurent : l’importance de la clarification des composantes et des rôles de chaque structure de gouvernance ainsi que de leur mode de fonctionnement respectif, l’importance d’une communication fluide et efficace entre les différentes structures. A cela s’ajoutent la prise en compte des systèmes de motivation des structures ainsi que la veille à la disponibilité des compétences requises au niveau de chaque structure pour l’accomplissement de la mission des fonds.

De l’assemblée générale, il ressort que  la vie du réseau repose sur le renforcement de la communication et du partage de bonnes pratiques intra-membres et avec les partenaires. De plus, tous les participants ont une forte conviction que le réseau est appelé à appuyer les fonds environnementaux à appliquer les standards de gouvernance et de gestion et à renforcer les actions de renforcement de capacité de ses membres. Les diverses présentations effectuées durant l’assemblée générale ont aidé les participants d’une part,  à, prendre connaissance des orientations futures des bailleurs de fonds tels que le PNUD et la Banque Mondiale, et d’autre part, à mieux apprécier l’évolution du marché financier international et les pratiques financières des fonds environnementaux.  Le réseau espère que de nouveaux partenariats concrets entre les fonds environnementaux et les grands bailleurs de fonds seront établis dans le futur. Par ailleurs, les participants ont également eu l’opportunité d’approfondir leur connaissance en matière de standard de gestion et standard de qualité : objectif, utilité, mécanisme, mise en place ; ainsi que sur les mécanismes de financement des aires protégées : approche projet ou approche financement durable. Consultez le rapport de l’Assemblée Générale !

Les participants ont pu acquérir toutes ces compétences grâce au concours de divers acteurs, donateurs. Aussi, tenons-nous à adresser nos vifs remerciements :

–          A tous les guest speakers : Giovanni RUTA – Banque Mondiale, Helene Gichenje – PNUD, Fabiana ISSLER – GEF PNUD, Camila Monteiro – Funbio/CFA,  BAASTEL/CFA, Katy MATIAS – WCS/CFA, Carlos OBANDO – Arbor UBS Group

–          A tous nos partenaires techniques et financiers : Ministère du Transport, au Ministère de l’Environnement et des Forêts, à RedLAC, FIBA, FIBA, KfW, FFEM/AFD, PNUD, Banque Mondiale, WWF US, CFA, IUCN, Conservation International, Helvetas Swiss Intercooperation, WCS, Air Madagascar, Fondation Telma, ADEMA, ACM, Hôtel Ibis, Grand Hotel, Madagascar National Parks, Brasserie STAR

Nous adressons également nos vives reconnaissances aux deux institutions hôtes : la Fondation pour les Aires Protégées et la Biodiversité de Madagascar et la Fondation Tany Meva, pour l’accueil chaleureux et les efforts déployés pour le succès de l’évènement.

Au plaisir de vous rencontrer au Cameroun en 2014 pour la 4ème assemblée générale.

Categories:

Actualités

Comments:

Share This Post:

AlterEgo © 2012   |   Terms Of Use   |   Privacy Policy